Sélectionner une page

Je suis souvent contacté par les e-commerçants pour du conseil en référencement naturel : SEO. Bon nombre d’entre eux ne comprennent pas pourquoi leur site marchand n’est pas ou peu visible sur les pages de recherche (SERP) de Google.

Quoi de plus frustrant que de dépenser son temps, voire même de l’argent, pour aucune amélioration de son positionnement ? Vous rencontrez certainement ou avez connu ce sentiment d’impuissance, sinon vous ne seriez pas en train de lire cet article.

Laissez-moi vous expliquer quel est le plus gros frein au référencement de votre site e-commerce. Nous verrons à la fin de cet article comment savoir si votre site marchand fait bien l’objet de ce blocage 😉

Le duplicate content, vous connaissez ?

Laissez-moi vous expliquer ce qu’est la bête noire des référenceurs.
Pour faire simple, c’est cette manie qu’ont bon nombre d’éditeurs de sites internet de copier/coller du contenu d’autres sites. L’idée étant d’avoir des choses à offrir à Google et l’internaute mais en faisant le moins d’effort possible.

Google Panda Spam Duplicate Content

Ecrire une très bonne fiche produit, optimisée pour le référencement naturel, demande beaucoup de temps. Alors imaginez un catalogue de 20, 200, 2000, 20000 articles !!!

Il existe deux grands types de contenus dupliqués :

  • Le duplicate content interne (ou intrasite) : deux contenus éditoriaux identiques sont présents sur un seul et même site internet. Il y a duplicate content interne lorsque vous copiez-collez des contenus entre les différentes pages de votre site (volontairement ou involontairement) ou bien lorsque deux URL différentes de votre site renvoient sur la même page. Le duplicate content interne est très fréquent sur les sites de e-commerce, surtout lorsque plusieurs fiches sont créées pour un même produit avec uniquement un attribut (taille, couleur…) qui change. Le contenu dupliqué interne est – ou devrait être – la bête noire de tous les ecommerçants.
  • Le duplicate content externe (ou intersite) : deux contenus identiques sont présents sur deux sites différents. Le duplicate content externe s’assimile la plupart du temps à du plagiat. La plupart des marchands se contentent de copier/coller les descriptions de leurs produits, depuis les sites concurrents, ou même des fiches fournisseurs.

Comment remédier au Duplicate Content sur vos fiches produits.

Règle d’or : Ne réutilisez pas les textes de vos fournisseurs.

Depuis la mise en place du filtre Google Panda, qui blacklist les pages résultant du Duplicate Content, les sites e-commerce ayant perdu leur place privilégiée sur le moteur de recherche N°1 sont légion.

De plus, il n’y a aucun intérêt pour un internaute, ou client potentiel, de lire les mêmes descriptions sur chaque site marchand proposant le produit recherché. Google prône l’originalité et la qualité du contenu, notamment la valeur ajoutée pour l’internaute. C’est pourquoi c’est à vous d’utiliser les bonnes pratiques afin de vous démarquer de vos concurrents.

Prenez le temps d’analyser les mots-clés qui permettront d’amener du traffic sur vos pages et présentez un contenu original et intéressant à vos visiteurs. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’écriture, vous pouvez suivre une formation qui vous donnera la marche à suivre pour produire du contenu de qualité et optimisé pour les moteurs de recherche. Je vous conseille tout particulièrement celle de Lucie Rondelet : du blog Formation Rédaction Web, pour qui la réputation et la qualité de sa formation ne sont plus à démontrer. Si vous manquez de temps, pas de panique, vous pourrez trouvez des rédacteurs web qui feront ça très bien avec une certaine expertise SEO pour les meilleurs. De nombreuses plateformes vous permettent d’être mis en relation avec ces derniers. Sinon, vous pouvez acquérir les bases d’une bonne rédaction adaptée au web par le biais de vidéos Youtube et ouvrages.

Travaillez vos balises : elles doivent être uniques

Une règle simple à retenir : chaque page doit avoir sa propre balise titre et méta description.

Conseils e-commerce, une balise bien rédigée doit :
– refléter le contenu de la page
– donner envie de cliquer sur la page (pour la méta description notamment)
– contenir le mot-clé principal de la page
– être brève : 200 caractères pour la description et 60 pour le titre

Les versions les plus récentes des CMS sont bien réfléchies pour le SEO et permettent de personnaliser les balises META de façon très simple.

Les redirections 301 sont vos alliées

Il est fréquent que, suite à la migration de votre site internet, le contenu reste le même mais les URLs de vos pages changent. Cela pourrait être perçu comme du Duplicate Content par Google, c’est pourquoi il est impératif de l’informer de ce changement par le biais des redirections 301.

Les redirections 301 permettront de rediriger les URL de votre ancien site vers les URL de votre nouveau site.

Redirection 301 SEO

Comment savoir si les pages de votre site e-commerce font l’objet d’une pénalité.

Pour savoir si vous êtes victime d’une pénalité de Google suite à du duplicate content, rendez-vous sur Google Search Console. Si vous avez été pénalisé, Google vous envoie un message sur votre compte. Si à l’inverse vous remarquez qu’un site copie votre contenu, vous pouvez avertir Google en suivant la procédure prévue à cet effet.

N’hésitez-pas à partager avec nous vos trucs et astuces pour la rédaction de fiches produits performantes 🙂

Si vous souhaitez avoir des résultats rapides, des fiches produits performantes génèreront du trafic sur votre site e-commerce en quelques jours et le transformeront en clients si elles sont optimisées pour la transformation. Je vous invite à consulter cet article qui vous guidera pour la création de fiches produit qui convertissent. Vous vous sentirez soulagé de ne pas avoir à investir des sommes astronomiques en publicités 😉